Un rôle hollywoodien pour un ancien acteur bahá’í

LONDRES, Royaume Uni – Vous avez vu le film « L’interprète »? Vous savez, avec Nicole Kidman et Sean Penn… ça a été filmé aux Nations Unies, et il s’agit de l’histoire d’une interprète qui se rend compte qu’on en veut à la vie du président d’un pays africain fictif, le Matobo… ça vous dit de quoi? Imaginez-vous que l’acteur qui joue ledit président, il est bahá’í… sans blague! Tiré de l’article:

M. Cameron [Earl Cameron, baha’i de longue date et ancien acteur] a eu le rôle de Edmund Zuwanie — le déplaisant président d’un pays Africain imaginaire — dans « L’Interprète », ayant comme stars principales Nicole Kidman et Sean Penn. Il n’a pas hésité à accepter le rôle.

[…]

Au moment crucial du film, nous voyons M. Zuwanie qui s’adresse à l’Assemblée générale, une scène qui rappela à l’acteur la croyance bahá’íe sur le besoin d’unité mondiale.

« Je me tenais là », dit M. Cameron, « debout derrière le pupitre face à
2000 figurants jouant tous les ambassadeurs. »

« Voyant le nom de tous les pays sur le bureau devant moi, j’ai ressenti l’importance véritable des Nations Unies. Le monde a un besoin désespéré de paix et il n’a pas d’autre façon d’avancer que d’aller vers une plus grande coopération au niveau global,» dit il.

Lisez l’article au complet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s