Laissez étudier les baha’is!

FRANCE – Quinze érudits français – y compris trois récipiendaires du prix Nobel – ont donné leur nom à un article paru dans le journal Le Monde au sujet de la situation des baha’is en Iran. Plus précisément, c’est le refus de l’accès aux études universitaires par les autorités iraniennes qui retient l’attention:

Pour avoir le droit de s’inscrire à l’université, il faut s’y présenter comme musulman, juif, zoroastrien, ou chrétien, seules religions reconnues. Les autres citoyens n’existent pas. Les baha’is refusent, par principe, de feindre la conversion. Ils n’ont donc pas droit aux études. Depuis vingt-cinq ans, une génération, et la rentrée 2005 n’a pas failli à la règle.

Lisez cet article au complet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s