Dame bahá’íe parmi les vingt Montréalaises d’exception qui sont nommées « Bâtisseuses de la Cité »

MONTRÉAL, le 18 mars 2017 – La Verdunoise, Violet Grant States figure parmi les 20 femmes d’exception proclamées « Bâtisseuses de la Cité » par la Ville de Montréal cette année.

Chaque année, depuis 2011, des Montréalaises sont honorées « en reconnaissance de leur contribution exceptionnelle au développement de la métropole », a rappelé le cabinet du maire et du comité exécutif, ajoutant qu’à l’occasion du 375e anniversaire de Montréal, « la Ville a souhaité rendre hommage à 20 Montréalaises provenant d’autant d’arrondissements et à une grande Montréalaise issue des Peuples autochtones en créant le Prix Origine ».
Ainsi, pour l’arrondissement de Verdun Madame Violet Grant States a été honorée à titre de « première femme noire à être acceptée dans un orchestre majeur au Canada », ayant œuvré dans les communautaires ainsi que dans le milieu scolaire comme professeur de musique.

En 1940, elle a participé à la première représentation d’un orchestre symphonique de la femme de Montréal et a décidé de devenir son membre. On lui a dit que l’orchestre avait besoin d’un instrument à vent.  Immédiatement Violet a décidé de changer le piano par la clarinette au Conservatoire ! Elle a été auditionnée et remportée un poste dans l’orchestre dont les 80 membres étaient toutes les femmes. Elle a resté membre de cet orchestre jusqu’en 1965. Elle a été l’unique femme noire qui a joué à Carnegie Hall (New York) avec cet orchestre symphonique. Elle a réussi à terminer ses études musicales à l’Université McGill, tout en donnant des cours particuliers depuis plus de 28 ans. Elle a enseigné un millier d’étudiants en musique dans différentes écoles, collèges et écoles maternelles. Elle a été organiste et directeur de chorale à l’Église Union United depuis 15 ans.

Violet a adhérée à la Foi le 8 janvier 1961 à Verdun et a servi comme membre de l’Assemblée spirituelle de Verdun, desservant depuis de nombreuses années comme la Secrétaire de cette institution. Elle est la première femme croyante de sa race à Montréal qui a accepté la Foi.

Ses différents engagements et réalisations lui ont valu prix et reconnaissance, dont le prix de Grande Verdunoise en 2002, et de Citoyenne honoraire de Verdun en 2005.

Elle a également participé à projets tels d’honorer les premiers cheminots noir et la reconnaissance officielle d’un cimetière d’esclaves à St-Armand (Québec). Elle a également ouvert, en collaboration avec la Caisse Populaire Desjardins, des comptes d’épargne pour tous les étudiants de l’École primaire Verdun. Depuis 20 ans, à travers ce projet, elle enseigne aux enfants l’importance de l’épargne.
Publication d’origine: Nouvelles http://bahaimontreal.org/fr-ca/nouvelles/123-dame-baha-ie-parmi-les-vingt-montrealaises-d-exception-qui-sont-nommees-batisseuses-de-la-cite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s