Des chefs de tribus solidaires des bahá’ís yéménites

SANA’A, Yémen, publié le 17 mai 2017 – Des centaines de Yéménites, avec à leur tête des chefs de tribu et des militants des droits de l’homme, se sont réunis le lundi matin 15 mai 2017 pour dénoncer la récente décision d’arrêter plusieurs bahá’ís yéménites et pour exiger leur libération immédiate.

À l’heure actuelle, cinq bahá’ís, dont le chef de tribu Walid Ayyash, restent en prison ou sont détenus sous la direction des autorités de Sanaa. Les détenus n’ont pas été autorisés à recevoir des visiteurs. De nombreux autres bahá’ís sont menacés d’être arrêtés.

À Sana’a, au Yémen, des centaines de Yéménites se sont réunis le lundi 15 mai pour exiger la libération immédiate des bahá’ís yéménites qui ont été injustement arrêtés en avril.

À Sana’a, au Yémen, des centaines de Yéménites se sont réunis le lundi 15 mai pour exiger la libération immédiate des bahá’ís yéménites qui ont été injustement arrêtés en avril.

« Il existe des indications claires dans des rapports provenant du pays que certaines autorités ont reçu des instructions de l’Iran pour commettre ces actions injustes et qu’elles n’ont pas d’autre motif que celui de persécuter la communauté bahá’íe », a déclaré Bani Dugal, la représentante principale de la Communauté internationale bahá’íe auprès des Nations unies.

Celui qui a mené la campagne contre les bahá’ís au Yémen est un membre du bureau du procureur à Sanaa, M. Rajeh Zayed. Les rapports indiquent que, lors des manifestations pacifiques du lundi matin, M. Zayed a menacé la foule avec une arme et a tenté, sans succès, d’inciter à la violence contre les personnes présentes.

« Malgré ses harangues, la foule est restée pacifique et, heureusement, les agents de sûreté se sont abstenus de toute violence », a expliqué Mme Dugal.

« Ces membres des tribus et les militants yéménites ont bravement montré leur soutien aux bahá’ís, même s’ils devenaient des cibles d’attaques, a déclaré Mme Dugal. Leur expression de solidarité, surtout pendant une période aussi difficile pour leur pays, est sincèrement appréciée par la Communauté internationale bahá’íe.

« En effet, leurs actions témoignent du principe de l’unité de l’humanité et montrent que nous sommes étroitement liés, de sorte que la douleur et la joie de l’un deviennent la douleur et la joie d’un autre. Nous espérons et prions ardemment pour que la persécution insensée des bahá’ís au Yémen se termine et que les énergies puissent plutôt être dirigées vers des objectifs plus élevés, tels que la fin de la violence qui ravage le pays et l’éradication des maladies et de la malnutrition qui affligent actuellement des segments importants de la population dans tout le pays. »
Publication d’origine: Bahá’ís de France – Site officiel http://www.bahai.fr/des-chefs-de-tribus-solidaires-des-bahais-yemenites/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s