Pour la 30e fois, l’Assemblée générale de l’ONU condamne l’Iran pour la persécution des bahá’ís

NATIONS UNIES, publié le 21 décembre 2017 – Le mardi 19 décembre 2017, l’Assemblée générale des Nations unies a appelé l’Iran à mettre fin aux violations des droits de l’homme, y compris à sa persécution des membres de la foi bahá’íe, la plus grande minorité religieuse non musulmane du pays.

NATIONS UNIES, publié le 21 décembre 2017 - Le mardi 19 décembre 2017, l’Assemblée générale des Nations unies a appelé l’Iran à mettre fin aux violations des droits de l’homme, y compris à sa persécution des membres de la foi bahá’íe, la plus grande minorité religieuse non musulmane du pays.

NATIONS UNIES, publié le 21 décembre 2017 – Le mardi 19 décembre 2017, l’Assemblée générale des Nations unies a appelé l’Iran à mettre fin aux violations des droits de l’homme, y compris à sa persécution des membres de la foi bahá’íe, la plus grande minorité religieuse non musulmane du pays.

L’appel fait partie d’une résolution, adoptée par un vote de 81 voix pour, 30 voix contre et 70 abstentions, qui exprime sa préoccupation concernant la violation continue des droits de l’homme par l’Iran. C’est la 30e résolution de ce genre depuis 1985.

La résolution de cinq pages condamne l’Iran, entre autres, pour des pratiques illégales telles que la torture, les mauvaises conditions carcérales, la détention arbitraire, la restriction de la liberté de religion ou de conviction et la discrimination approuvée par l’État des minorités ethniques et religieuses ainsi que des femmes.

La résolution exprime des préoccupations spécifiques concernant le traitement des bahá’ís par l’Iran. Elle souligne la discrimination économique et éducative à leur égard et appelle l’Iran à libérer les plus de 90 bahá’ís injustement détenus dans les prisons iraniennes.

Tableau de décompte des votes des Nations unies pour la résolution de l’Assemblée générale sur l’Iran.

Tableau de décompte des votes des Nations unies pour la résolution de l’Assemblée générale sur l’Iran.

La résolution de l’ONU exhorte l’Iran à coopérer avec la rapporteuse spéciale des Nations unies sur la situation des droits de l’homme en Iran. Le rapport de cette année de la rapporteuse spéciale, Asma Jahangir, a cité « de graves problèmes de droits de l’homme » en Iran. Un rapport à l’Assemblée d’António Guterres, secrétaire général de l’ONU, a également exprimé cette année de graves préoccupations au sujet d’un large éventail de violations des droits de l’homme par l’Iran.

La Troisième Commission de l’Assemblée a initialement approuvé la résolution le 12 novembre 2017 ; ce vote de l’Assemblée en tant qu’organe plénier confirme son adoption définitive.

La résolution a été présentée par le Canada et soutenue par 42 pays.

Publication d’origine: Bahá’ís de France – Site officiel http://www.bahai.fr/pour-la-30e-fois-lassemblee-generale-de-lonu-condamne-liran-pour-la-persecution-des-bahais/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s