Une célébration invite les participants à découvrir la vie et les enseignements de Bahá’u’lláh

KUALA LUMPUR, Malaisie, publié le 4 mars 2018 – La communauté bahá’íe de Malaisie a accueilli plus de 300 invités pour une exposition créative sur la vie et les enseignements de Bahá’u’lláh. Tenue à la périphérie de Kuala Lumpur les 24 et 25 février 2018, l’évènement a commémoré le bicentenaire de la naissance de Bahá’u’lláh et a accueilli des membres du Parlement malaisien, l’archevêque de Kuala Lumpur, d’autres chefs religieux et des notables d’organisations de la société civile, ainsi que des agences gouvernementales.

En Malaisie, la commémoration nationale de la communauté bahá’íe, marquant le bicentenaire de la naissance de Bahá’u’lláh, a accueilli des invités de tous les âges et de tous les horizons pour une exploration créative de la vie et des enseignements de Bahá’u’lláh. Dans la zone 11 de l’exposition, les enfants ont partagé avec les invités leur travail dans les classes bahá’íes. Ici, Dato ’Halimah Mohd Said – présidente de l’Association des voix de la paix, de la conscience et de la raison – examine une œuvre d’art avec l’une des fillette participante.

En Malaisie, la commémoration nationale de la communauté bahá’íe, marquant le bicentenaire de la naissance de Bahá’u’lláh, a accueilli des invités de tous les âges et de tous les horizons pour une exploration créative de la vie et des enseignements de Bahá’u’lláh. Dans la zone 11 de l’exposition, les enfants ont partagé avec les invités leur travail dans les classes bahá’íes. Ici, Dato ’Halimah Mohd Said – présidente de l’Association des voix de la paix, de la conscience et de la raison – examine une œuvre d’art avec l’une des fillette participante.

Les invités ont été guidés à travers une série de zones thématiques qui suivaient l’histoire de la foi bahá’íe et exploraient ses principes centraux. Le flux d’idées dans l’exposition a été inspiré par le message d’octobre 2017 de la Maison universelle de justice, écrit à l’occasion du bicentenaire.

Datuk Lok Yim Pheng, commissaire de la Commission des droits de l’homme de Malaisie, a commenté la façon dont les efforts de la communauté bahá’íe afin de construire des communautés à la base, étaient des expressions tangibles du principe de l’unité de l’humanité.

Elle a noté que c’était la première fois qu’elle voyait le concept de l’unité de l’humanité présenté de manière si profonde.

Un autre commissaire de la Commission des droits de l’homme, Jerald Joseph, a fait remarquer que les principes bahá’ís de consultation et de recherche indépendante de la vérité étaient des points importants qui sont ressortis de cet évènement.

« Une philosophie si brillante en religion », a-t-il déclaré. Il a poursuivi en disant que la foi bahá’íe met l’accent sur le sens de la recherche, contrairement à une approche dogmatique et doctrinaire de la vérité. « Cela était manifeste dans le parcours présenté dans l’exposition », a déclaré M. Joseph.

Des invités à la commémoration se sont déplacés à travers une série de « zones » dans lesquelles ils ont découvert divers aspects des enseignements et de la vie de Bahá’u’lláh. Dans la zone 1, les participants ont regardé une vidéo d’ouverture qui les a orientés avant de partir dans leur voyage à travers l’exposition.

Des invités à la commémoration se sont déplacés à travers une série de « zones » dans lesquelles ils ont découvert divers aspects des enseignements et de la vie de Bahá’u’lláh. Dans la zone 1, les participants ont regardé une vidéo d’ouverture qui les a orientés avant de partir dans leur voyage à travers l’exposition.

Les arts occupaient une place importante tout au long des deux jours de l’exposition, en particulier en soulignant comment les principes spirituels ont une expression pratique pour l’amélioration sociale. Dans l’une des présentations, deux bénévoles ont présenté une courte présentation théâtrale expliquant comment les individus, les institutions et les communautés peuvent, en harmonie, apporter un changement constructif profond. Dans une autre, un court extrait du film Lumière du monde a été montré, suivi de quelques remarques sur le lien inséparable entre la transformation individuelle et la transformation sociétale.

L’exposition a suscité des réflexions profondes de la part de nombreux invités. Le membre du Comité exécutif du Conseil malais de la jeunesse, Thai Ming Yeow, a souligné l’importance de promouvoir un terrain d’entente pour l’amélioration du monde.

Une jeune fille présente une collection d’écrits sacrés qu’elle a rassemblés dans un livret. Datuk Lok Yim Pheng (au centre), commissaire de la Commission des droits de l’homme de Malaisie, et Omna Sreeni-Ong (gauche), membre de la communauté bahá’íe, écoutent attentivement.

Une jeune fille présente une collection d’écrits sacrés qu’elle a rassemblés dans un livret. Datuk Lok Yim Pheng (au centre), commissaire de la Commission des droits de l’homme de Malaisie, et Omna Sreeni-Ong (gauche), membre de la communauté bahá’íe, écoutent attentivement.

Parmi les plus de 300 visiteurs, beaucoup ont également été impressionnés par l’approche créative de l’exposition et la façon dont les jeunes ont joué un rôle si important dans l’évènement.

« En Malaisie, avec des personnes d’horizons divers, nous trouvons que les arts sont un excellent moyen de connecter les cœurs et de toucher les âmes à travers les cultures et l’ethnicité », a déclaré Ho Yuet Mee, membre de l’Assemblée spirituelle bahá’íe de Malaisie, en commentant l’imagination et la créativité des organisateurs.

« L’exposition était un témoignage de la puissance de l’unité proclamée par Bahá’u’lláh, a expliqué Dylane Ho, une représentante de la communauté bahá’íe de Malaisie. Beaucoup ont profondément ressenti la conviction que l’unité de l’humanité est une réalité plutôt qu’un simple idéal, non seulement dans les présentations sur la vie de Bahá’u’lláh et l’application de ses enseignements, mais aussi dans l’atmosphère créée dans le lieu lui-même.

« Tant de cœurs ont été reliés par les forces libérées en cette période du bicentenaire. »

  • En Malaisie, la commémoration nationale de la communauté bahá’íe, marquant le bicentenaire de la naissance de Bahá’u’lláh, a accueilli des invités de tous les âges et de tous les horizons pour une exploration créative de la vie et des enseignements de Bahá’u’lláh. Dans la zone 11 de l’exposition, les enfants ont partagé avec les invités leur travail dans les classes bahá’íes. Ici, Dato ’Halimah Mohd Said – présidente de l’Association des voix de la paix, de la conscience et de la raison – examine une œuvre d’art avec l’une des fillette participante.

var metaslider_191513 = function($) {
$(‘#metaslider_191513’).addClass(‘flexslider’); // theme/plugin conflict avoidance
$(‘#metaslider_191513’).flexslider({
slideshowSpeed:5000,
animation: »fade »,
controlNav:true,
directionNav:true,
pauseOnHover:true,
direction: »horizontal »,
reverse:false,
animationSpeed:600,
prevText: »<« ,
nextText: »> »,
slideshow:true
});
};
var timer_metaslider_191513 = function() {
var slider = !window.jQuery ? window.setTimeout(timer_metaslider_191513, 100) : !jQuery.isReady ? window.setTimeout(timer_metaslider_191513, 1) : metaslider_191513(window.jQuery);
};
timer_metaslider_191513();

Publication d’origine: Bahá’ís de France – Site officiel http://www.bahai.fr/une-celebration-invite-les-participants-a-decouvrir-la-vie-et-les-enseignements-de-bahaullah/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s