Vanier présente : Discrimination religieuse en Iran, de l’antisémitisme à l’anti-bahaisme

Normal
0

false
false
false

EN-CA
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0in 5.4pt 0in 5.4pt;
mso-para-margin:0in;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »,serif;}

Montréal, le 9 avril 2018 –  L’auditorium du Collège Vanier a été rempli à pleine capacité avec des étudiants, des membres du corps professoral et des membres de la communauté bahá’íe pour écouter le Dr Wahied Wahdat-Hagh, ancien président de la Ligue internationale des droits de l’homme, qui a donné une conférence sur le thème : Discrimination religieuse en Iran, de l’antisémitisme à l’anti-bahaisme à la persécution des nouveaux chrétiens.

Sa présentation a couvert un contexte complet sur la montée de l’Islam et de ses diverses écoles de pensée à travers le Moyen-Orient. La montée du groupe Hojjatieh, qui a également joué un rôle important dans la direction des dirigeants laïques de la révolution de 1979 en Iran, a été fondée en tant qu’organisation spécifiquement anti-bahá’íe. Le Dr. Wahied Wahdat-Hagh a poursuivi son analyse en disant : « La foi bahá’íe était initialement considérée comme un mouvement de réforme quand elle a émergé en Iran en 1844 – et ses idéaux progressistes (tels que l’égalité des droits pour les femmes) restent au centre d’antagonisme de l’Iran contre le monde moderne. L’opposition prématurée à la foi bahá’íe en Iran était si intense que plus de 20 000 adeptes ont été tués au milieu des années 1800. Depuis lors, les bahá’ís ont été utilisés comme boucs émissaires par toutes les parties du spectre politique en Iran chaque fois qu’il était nécessaire de détourner l’attention des échecs politiques dans d’autres domaines. De tels arguments vont loin pour aider à répondre à la question : pourquoi les bahá’ís iraniens sont-ils persécutés avec tant de véhémence par le gouvernement – malgré leur engagement envers la non-violence, leur inébranlable désengagement dans les affaires politiques et leurs efforts de longue date pour promouvoir le développement de leur pays ? « 

La présentation a été suivie par de nombreuses questions de l’auditoire sur des sujets tels que la cause du génocide et sa prévention dans la société future, ainsi que l’incorporation de lois religieuses dans la politique auxquelles des réponses satisfaisantes ont été données par l’orateur.

Pour une 26e année consécutive, le Collège Vanier organise un colloque annuel sur l’Holocauste et le génocide, du 9 au 13 avril 2018, intitulé : Responsabilité Civique : Vers le Dialogue.

Ce colloque vise à sensibiliser les jeunes aux problèmes de la discrimination, du racisme et du génocide sous toutes leurs formes afin de leur transmettre des leçons d’histoire et ainsi éviter de répéter les erreurs du passé. Nous retrouvons au programme de la semaine des conférenciers, des ateliers et des témoignages de survivants.

Le conférencier invité, le Dr Wahied Wahdat-Hagh, membre de la communauté bahá’íe de Berlin, est né à Ludwigsburg, en Allemagne. Dans les années 1960, il résidait à Téhéran, avec une interruption d’un an à Hambourg. Il est citoyen allemand et vit en Allemagne depuis 1971. Il est titulaire d’un diplôme en sociologie, avec les matières subsidiaires de psychologie et d’éducation. Il détient un deuxième diplôme en sciences politiques ainsi qu’un doctorat en sciences politiques. Il était membre de Memri et de la Fondation européenne pour la démocratie. Dr. Wahied Wahdat-Hagh est connu pour avoir exposé certaines des violations les plus odieuses des droits de l’homme de l’Iran, en particulier des minorités religieuses. Il est également une voix recherchée pour ses analyses politiques astucieuses sur l’Iran parmi les décideurs européens en particulier les allemands.

Publication d’origine: Nouvelles http://bahaimontreal.org/fr-ca/nouvelles/163-vanier-presente-discrimination-religieuse-en-iran-de-l-antisemitisme-a-l-anti-bahaisme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s