Au Yémen, des accusations sans fondement sont le signe d’une persécution accrue

SANA'A, Yemen, Le 20 SEPTEMBRE 2018, (LE SERVICE DE PRESSE BAHÁ’Í)

Les autorités houthies du Yémen, soutenues par l’Iran, ont, lors d’une audience tenue samedi, pris pour cible une vingtaine de bahá’ís avec une série d’accusations sans fondement. Cette action intervient à un moment où le chef des Houthis a incité la population à la violence contre les bahá’ís et d’autres minorités religieuses.

Publication d’origine: Service canadien de nouvelles bahá’íes https://news.ca.bahai.org/node/918

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s