L’étranger et son accueil prôné par toutes les confessions.

Strasbourg, publié le 28 janvier 2019 – Le calendrier des religions 2019 édité par la ville de Strasbourg, a été présenté officiellement le lundi 28 janvier lors des vœux du maire aux cultes de l’agglomération strasbourgeoise. Le thème retenu pour cette 7e édition est L’étranger et son accueil prôné par toutes les confessions.

La 7e édition du calendrier des religions de la Ville de Strasbourg a été officiellement présenté le 28 janvier 2019.

La 7e édition du calendrier des religions de la Ville de Strasbourg a été officiellement présenté le 28 janvier 2019.

Faisant suite à l’attentat qui a endeuillé Strasbourg en décembre dernier, « cette initiative interreligieuse, véritable outil de dialogue et de cohésion sociale, prend plus que jamais son sens, à l’heure où Strasbourg a su faire preuve d’une solidarité exceptionnelle pour traverser cette épreuve », a souligné le maire, Roland Ries, lorsqu’il a présenté ses vœux aux cultes, et d’affirmer ensuite : « À l’occasion de cet épisode tragique, la spécificité de Strasbourg, ville ouverte et multiculturelle, est apparue dans toute sa réalité, à la lecture des noms des victimes, originaires de tous les horizons. »

Janvier 2019, « La terre n’est qu’un seul pays, et tous les hommes en sont les citoyens » a affirmé Bahá’u’lláh, le fondateur de la foi bahá’íe. Le texte pour illustrer le sujet « L’étranger et son accueil prôné par toutes les religions » parle des devoirs de sympathie et de bonté envers les étrangers.

Janvier 2019, « La terre n’est qu’un seul pays, et tous les hommes en sont les citoyens » a affirmé Bahá’u’lláh, le fondateur de la foi bahá’íe. Le texte pour illustrer le sujet « L’étranger et son accueil prôné par toutes les religions » parle des devoirs de sympathie et de bonté envers les étrangers.

La septième édition du calendrier des religions de la ville de Strasbourg, qui a pour thème L’étranger et son accueil prôné par toutes les confessions, (un sujet choisi bien avant les tristes événements de décembre), soutient avec conviction le dialogue interreligieux et la connaissance réciproque qui permettent de construire des ponts et de la fraternité.

« Même si on a tous en tête la question des migrants, nous avons choisi d’évoquer l’étranger, au singulier, parce qu’on est tous à un moment donné l’étranger de quelqu’un, étranger à quelque chose », note Nicolas Matt, adjoint au maire chargé des cultes.

Le calendrier du mois de juin offre un tour d’horizon des diverses fêtes religieuses et met l’accent sur le Rendez-vous des religions qui aura lieu le dimanche 16 juin.

Le calendrier du mois de juin offre un tour d’horizon des diverses fêtes religieuses et met l’accent sur le Rendez-vous des religions qui aura lieu le dimanche 16 juin.

L’édition 2019 offre l’opportunité de découvrir au fil des mois une illustration et un texte qui présente comment chaque religion considère l’autre et témoigne également des traditions d’accueil et d’hospitalité.

Mois après mois, nous découvrons les fêtes et les temps forts des fidèles du bouddhisme, du catholicisme, de la foi bahá’íe, de l’hindouisme, de l’islam, du judaïsme, de l’orthodoxie et du protestantisme, sans oublier au mois de juillet un texte laïc.

Tiré à 15 000 exemplaires, le calendrier des religions est disponible gratuitement au centre administratif, en mairies de quartier, dans les médiathèques et les lieux de culte.

Pour tous ceux qui n’habitent pas l’Eurométropole, il est heureusement disponible en téléchargement, ou en lecture seule, sur ce site : https://fr.calameo.com/read/001821919afce25cadf89

L’Agenda des prochaines rencontres interreligieuses à Strasbourg et en Alsace :

En octobre , les chrétiens catholiques ont choisi un extrait d’un écrit du Pape François qui dit : « Le péché, c’est de renoncer à la rencontre avec l’autre, à la rencontre avec celui qui est différent. »

En octobre , les chrétiens catholiques ont choisi un extrait d’un écrit du Pape François qui dit : « Le péché, c’est de renoncer à la rencontre avec l’autre, à la rencontre avec celui qui est différent. »

Les sacrées journées du 31 janvier au 7 février : festival unique en France, les sacrées journées sont des concerts-rencontres qui se déroulent chaque soir dans des lieux importants de Strasbourg (lieux de cultes et culturels) et qui mettent à l’honneur la musique, le chant, la danse des spiritualités et des différentes religions du monde.

« Par la méditation assise bouddhiste  apparaissent automatiquement la sagesse et la bienveillance pour le bien de tous les êtres. » C’est la religion bouddhiste qui clôture ce calendrier dédié à chaque étranger, à chaque être humain, à chaque main tendue…

« Par la méditation assise bouddhiste apparaissent automatiquement la sagesse et la bienveillance pour le bien de tous les êtres. » C’est la religion bouddhiste qui clôture ce calendrier dédié à chaque étranger, à chaque être humain, à chaque main tendue…

La religion à quoi sert-elle ? Forum interreligieux du 28 au 31 mars à Strasbourg en partenariat avec les facultés de théologie, les représentants des cultes en Alsace et Le Monde des religions.

Rendez-vous avec les religions : Dimanche 16 juin, Place du Temple Neuf à Strasbourg, Strasbourg célébrera le 11e Rendez-vous avec les religions à l’initiative du Comité interreligieux auprès du Conseil régional d’Alsace. Cette manifestation se déroule dans plusieurs autres localités alsaciennes.

Publication d’origine: Bahá’ís de France – Site officiel http://www.bahai.fr/letranger-et-son-accueil-prone-par-toutes-les-confessions/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s