Une source d’inspiration et de courage a pris son envol vers le Royaume d’éternité !

Montréal, le 4 janvier 2020 – Tandis que le monde se préparait pour célébrer le nouvel an, une âme prenait son envole vers le Royaume éternel de Dieu ! Cette âme dévouée qui a consacré pratiquement toute sa vie au service de l’humanité et qui a quitté ce monde éphémère, était Abdeslam Berrada. Il habitait Laval depuis 1973 où il a servi la Communauté lavalloise au sein de l’Assemblée spirituelle locale des bahá’ís de Laval jusqu’à 2014. Entouré de sa famille,  l’âme de M. Berrada a quitté ce monde  paisiblement, le 31 décembre 2019 à Laval à l’âge de 85 ans.

Abdeslam Berrada a été né en 1934 à Ceuta, territoire espagnole d’Afrique du nord. Son père était un juge et un universitaire qui a étudié dans l’une des meilleures universités arabes du monde. Il s’agit de l’université Karaouiyine de Fès, connue par l’UNESCO comme la plus ancienne université du monde qui continue à fonctionner jusqu’à présent !

Le nom donné à M. Berrada par ses parents était «ʻAbd Salām» – c’est un nom arabe qui signifie « Serviteur de la paix ». Son nom l’a certainement influencé parce qu’il croyait profondément en l’unité́ de l’humanité́ et à la nécessité de travailler pour la paix universelle. Sa profonde croyance en ces principes l’avait guidé dans son cheminement d’accepter la foi bahá’íe

M. Berrada a connu la foi bahá’íe à Ceuta (Espagne) en 1954 durant les années de la Croisade de dix ans. À l’époque, Il y a eu des pionniers américains tel que John Fleming qui enseignait la foi bahá’íe dans cette ville ; ce qui a permis à plusieurs personnes, incluant M. Berrada, de devenir Bahá’í en 1955 et avoir la possibilité de former la première Assemblée spirituelle, l’organe administratif local, à Ceuta.  Il a été le membre de cette assemblée jusqu’à son déménagement a Tetouan,  Maroc en 1958, ou il a été élu membre de l’Assemble spirituelle de Tetouan entre 1958-1963.  En 1958, il a épousé Cherifa et ils ont eu deux fils, Kamal et Samir.

Suite à un incident à Nador au nord du Maroc en 1962, un bahá’í a été mis en prison. L’Assemblée spirituelle de Tetouan a immédiatement envoyé quatre membres, incluant M. Berrada, pour aller à Nador et obtenir des faits relatives à l’emprisonnement.  À leurs arrivés à Nador, ils ont été appréhendés et mis en prison.  L’innocence des prisonniers a été prouvé par les avocats et une campagne mondiale contre l’injustice sociale et les droits de la personne a forcé la libération graduelle des prisonniers qui a duré presque un an. * Ministry of the Custodians

Après avoir été relâché de prison,  M. Berrada a déménagé à Rabat (Maroc) ou il a servi au sein de l’Assemblée spirituelle de cette ville entre 1963 et 1968, l’année de son départ au Canada.

Une fois installé au Canada, M. Berrada  est devenu membre de l’Assemblée spirituelle de Montréal et à servi au sein de cette institution avec des bahá’ís comme Raymond Flournoy, Ron Stee, Loris McEwan et Abdu’l-Rahim Yazdi. Il avait également le privilège de connaître les premiers bahá’ís de Montréal tels que Emeric Sala, Rosemary Sala et Rowland Estall.

Suite à un appel pour compléter le nombre des croyants nécessaires pour former une Assemblée spirituelle à Laval, M. Berrada et sa famille ont déménagé à cette ville et M. Berrada était membre de l’Assemblée de Laval de 1973 jusqu’à 2014.

Pendant la période de quarante ans que M. Berrada était membre de l’Assemblée de Laval, il y a eu un grand nombre d’activités incluant de la proclamation, des coins de feu, des sessions de prières, des classes d’enfants et des camps d’été.  Il a aussi participé comme délégué aux congrès nationaux.

M. Berrada et son épouse Cherifa ont fait également des voyages d’enseignement notamment en Martinique en 1991 et au territoire du nord-ouest du Canada ainsi que l’Espagne.

Après le décès de M. Berrada, la Maison universelle de justice a envoyé le message suivant à la famille:

… Que le souvenir de son courage et de sa force, face aux persécutions et aux épreuves, soit une source d’inspiration pour tous ceux qui l’ont connu. Soyez assurés des supplications de la Maison de Justice au Seuil Sacré pour le progrès de son âme illuminée dans le Royaume d’Abhá ainsi que pour le confort et le réconfort de vous et des autres membres de sa famille en ce moment de deuil. 

Publication d’origine: Nouvelles http://bahaimontreal.org/fr-ca/nouvelles/281-une-source-d-inspiration-et-de-courage-a-pris-son-envol-vers-le-royaume-d-eternite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s