Confinement en France : une mobilisation virtuelle pour répondre aux besoins matériels et spirituels de notre société

PARIS, France, publié le 26 juin 2020 – Les soucis de santé, les dangers effrayants et menaçants, à la fois sanitaires et économiques, que recèle la pandémie en cours, mais aussi l’annonce du confinement, la fermeture des écoles et le télétravail ont suscité chez chaque individu de nombreux questionnements et des craintes. Cette situation inédite a généré également des actes altruistes ainsi que des élans de générosité et de solidarité.

Dans ce monde inquiet, alors que nous étions toutes et tous en train de chercher un équilibre dans notre quotidien face à ce nouveau mode de vie, plusieurs milliers de personnes ont appris à s’adapter à une nouvelle réalité en s’entraidant, inspirées par des idéaux d’unité, de service et de bien-être à l’humanité. Les bahá’ís de France ont eux aussi participé avec cœur, enthousiasme et altruisme à diverses actions partout où ils résidaient ou travaillaient. Des efforts ont été initiés pour apporter réconfort, soutien et encouragement dans de très nombreux endroits.

Face aux défis que représentaient des questions telles que : Comment garder le contact humain si précieux ? Comment maintenir virtuellement et à distance des liens sociaux, agents essentiels à la bonne santé et à la guérison ? Comment éviter que le confinement ne conduise à l’isolement et à la solitude ? Des réponses naturelles et évidentes se sont traduites en actes.

La joie de découvrir devant sa porte d’entrée des petits gâteaux offerts par des voisins de son immeuble. Ces élans de partage et de générosité ont adouci le temps du confinement.

La joie de découvrir devant sa porte d’entrée des petits gâteaux offerts par des voisins de son immeuble. Ces élans de partage et de générosité ont adouci le temps du confinement.

Confectionner des petits gâteaux et les distribuer sur les paliers de son immeuble pour prendre des nouvelles des voisins tout en respectant les gestes barrières. Confectionner des masques et les distribuer généreusement au profit de personnes qui n’en n’avaient pas. Faire les courses pour ses voisins les plus vulnérables ou encore offrir de son temps pour les enfants et adolescents de son voisinage notamment par du soutien scolaire… ces quelques exemples ont permis de créer des liens très souvent inédits et ont réconforté de nombreux individus et familles.

La force collective de la société dépend de l’unité qu’elle peut manifester dans l’action et dans le soutien mutuel pour traverser les périodes de difficultés 

Au sein de quartiers et de villages de France, les efforts entrepris depuis de nombreuses années déjà par les bahá’ís, épaulées par des personnes qui partagent cette même volonté, ont permis tout naturellement d’être particulièrement résilients en cette période tragique.

Très rapidement, afin de répondre à la demande des réunions de prières ont été organisées de manière très régulière, voire quotidienne, grâce aux plates-formes numériques ou par téléphone. Ces réunions de prières auront été, et sont toujours, des temps dévotionnels qui permettent de maintenir des liens amicaux et spirituels et de générer plus d’unité, de paix et de justice. Des personnes de tous âges ont ainsi eu l’occasion d’apaiser leur esprit et de se sentir réconfortées et épaulées. La lecture de textes spirituels et religieux, les échanges et les discussions sur des thématiques telles que la solidarité, l’unité et la fraternité, la contribution de chacun au bien-être de tous, la résilience et le service, ont permis en ces jours de confinement de se soutenir les uns les autres et surtout de réaliser à quel point nous étions tous connectés.

La mobilisation des jeunes pour répondre aux besoins matériels et spirituels de notre société

Une citation étudiée lors d’une des conférences de jeunes organisée au mois de mai en distanciel grâce aux outils numériques.

Une citation étudiée lors d’une des conférences de jeunes organisée au mois de mai en distanciel grâce aux outils numériques.

Les organisateurs et animateurs des conférences de jeunes, initialement prévues en présentiel, se sont réunis pour proposer un programme en virtuel qui a intégré les dimensions artistiques et sociales essentielles à de tels espaces de partages. C’est ainsi que plusieurs centaines de jeunes entre 15 et 30 ans se sont connectés à travers toute la France pendant les weekends prolongés de mai.

Ces rencontres virtuelles ont été des moments d’échanges dynamiques, joyeux et studieux entre les participants. Les thèmes abordés ont touché principalement au rôle des jeunes dans la société et à l’importance du service et de l’unité. La force de l’empathie, la relation entre l’individu et le collectif ou bien encore la pureté d’intention et le service désintéressé ont été discutés sous la forme de partages en petits groupes.

C’est en réunissant les jeunes autour de questions et d’analyses de sujets propres à leur âge et à la société que, collectivement, ils arrivent à identifier les forces qui les influencent et, à travers de nouvelles attitudes et des actes concrets, à développer leur pouvoir d’expression pour devenir des acteurs de leur propre progrès et de celui de leur voisinage.

L’amitié et le soutien mutuel

Avec ce confinement, nous sommes nombreux à avoir vécu un autre rapport au temps. Moins pressés par la multitude habituelle de « nécessités », nous avons réalisé de manière accrue l’importance de l’être humain et des relations humaines. Nous sommes nombreux à avoir ressenti le besoin de créer des liens d’amitié sincères, avec nos amis, nos voisins, nos collègues et nous avons également engagé de nombreuses conversations avec des personnes qui en cette période particulière se sont interrogées sur les enjeux de leur vie et de la société.

Une citation bahá’í  illustrée par un jeune : « Si puissante est la lumière de l’unité qu’elle peut illuminer la terre entière. »

Une citation bahá’í illustrée par un jeune : « Si puissante est la lumière de l’unité qu’elle peut illuminer la terre entière. »

Quel peut être notre rôle dans la société et comment apporter notre pierre à l’édifice de structures sociales plus solidaires et plus justes ? C’est dans cet état d’esprit que plusieurs groupes se sont constitués un peu partout en France et ont proposé en visio des espaces de réflexions et de partages basés sur l’étude d’écrits saints de différentes traditions religieuses et abordant des thématiques telles que, par exemple : « les épreuves et la résilience ». Le but étant clairement de mettre au centre de notre réflexion le Verbe de Dieu afin d’y puiser des clés de compréhension, de réfléchir aux défis qui touchent l’humanité et qui continueront d’apparaître sous diverses formes dans les années à venir : crises financières, sociales, morales, environnementales…

 « Si puissante est la lumière de l’unité qu’elle peut illuminer la terre entière. »

  • Une citation bahá’í illustrée par un jeune : « Si puissante est la lumière de l’unité qu’elle peut illuminer la terre entière. »

var metaslider_192730 = function($) {
$(‘#metaslider_192730’).addClass(‘flexslider’); // theme/plugin conflict avoidance
$(‘#metaslider_192730’).flexslider({
slideshowSpeed:5000,
animation: »fade »,
controlNav:true,
directionNav:true,
pauseOnHover:true,
direction: »horizontal »,
reverse:false,
animationSpeed:600,
prevText: »<« ,
nextText: »> »,
slideshow:true
});
};
var timer_metaslider_192730 = function() {
var slider = !window.jQuery ? window.setTimeout(timer_metaslider_192730, 100) : !jQuery.isReady ? window.setTimeout(timer_metaslider_192730, 1) : metaslider_192730(window.jQuery);
};
timer_metaslider_192730();

Publication d’origine: Bahá’ís de France – Site officiel https://www.bahai.fr/confinement-en-france-une-mobilisation-virtuelle-pour-repondre-aux-besoins-materiels-et-spirituels-de-notre-societe/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s