Les politiques agricoles sont essentielles pour lutter contre les facteurs de migration, selon la BIC de Bruxelles

BRUXELLES, publié le 28 juillet 2020 – Afin de faire face à l’arrivée de migrants et de demandeurs d’asile, les pays prennent souvent des mesures, telles que le contrôle aux frontières et les quotas de migrants, qui tendent à résoudre des problèmes immédiats. Ces dernières années, cependant, on a de plus en plus reconnu la nécessité d’une vision à long terme qui tienne compte des causes sous-jacentes de la migration.

Publication d’origine: Bahá’ís de France – Site officiel https://www.bahai.fr/les-politiques-agricoles-sont-essentielles-pour-lutter-contre-les-facteurs-de-migration-selon-la-bic-de-bruxelles/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s