Ayyám’i’Há ou les Jours intercalaires

Paris, publié le 26  février 2021 – Partout en France, des personnes se sont mobilisées pour célébrer les Jours intercalaires (les Ayyám’i’Há) du calendrier bahá’í. Étant donné la morosité due à la situation sanitaire actuelle en raison de la pandémie, ces jours de joie, de générosité et de partage seront des occasions d’autant plus importantes de trouver des moyens créatifs d’être en lien les uns avec les autres.

Du 25 au 28 février inclus, en France et partout dans le monde, des personnes, voisins et amis, se réunissent (en respectant les recommandations sanitaires en cours dans leur région) pour fêter les Jours intercalaires ou jours de Há ou encore  les  Ayyám’i’Há. Cette fête se situe entre le 18e et le 19e mois du calendrier bahá’í.

Le calendrier bahá’í est un calendrier solaire qui comporte 19 mois de 19 jours auxquels s’ajoutent quatre ou cinq jours selon les années. Ces jours sont appelés Jours intercalaires ou jours de Há ou Ayyám’i’Há. Ils sont consacrés à l’échange de présents et de cadeaux, à l’hospitalité, à la générosité, à la charité et également à la préparation du mois d’Élévation, dernier mois du calendrier bahá’í, consacré au jeûne et à la prière.

La célébration de ces jours de fête peut prendre différentes formes, selon les régions du monde, qui peuvent être aussi bien des initiatives individuelles que des actions décidées en groupes ou dans un quartier. En France, en raison de la situation sanitaire, ces jours de fête prennent en 2021 d’autres visages que ceux connus habituellement. Heureusement, les outils de visioconférence permettent de partager une réunion de prière, de la musique, des photos ou des vidéos, de participer à de petites animations interactives joyeuses ou bienveillantes.

Et il est toujours possible de se rencontrer à l’extérieur en partageant une balade avec des voisins ou des amis, d’offrir des gâteaux et des friandises à son voisinage… sans oublier des présents à ses amis et aux membres de sa famille. Ce sont autant de rayons de soleil qui apportent joie, espérance et réconfort.

  • Partout en France, dans de nombreuses localités, des voisins et amis se réunissent grâce aux outils de visioconférence pour célébrer Ayyám’i’Há et partager spiritualité, joie et espérance en ces jours difficiles en raison de la pandémie.

var metaslider_193533 = function($) {
$(‘#metaslider_193533’).addClass(‘flexslider’); // theme/plugin conflict avoidance
$(‘#metaslider_193533’).flexslider({
slideshowSpeed:5000,
animation: »fade »,
controlNav:true,
directionNav:true,
pauseOnHover:true,
direction: »horizontal »,
reverse:false,
animationSpeed:600,
prevText: »<« ,
nextText: »> »,
slideshow:true
});
};
var timer_metaslider_193533 = function() {
var slider = !window.jQuery ? window.setTimeout(timer_metaslider_193533, 100) : !jQuery.isReady ? window.setTimeout(timer_metaslider_193533, 1) : metaslider_193533(window.jQuery);
};
timer_metaslider_193533();

Voici quelques exemples d’activités pouvant rythmer ces jours de fête :

logo Ayyam'i'Ha_01Une famille  a composé une chanson à l’occasion de ces jours de Há ou Ayyám’i’Há consacrés à l’hospitalité, la prière, le partage, les cadeaux, la générosité et la joie et elle l’a mise en partage sur le net : https://youtu.be/TPcb1RiuVGs

Partout en France, dans de nombreuses localités, des voisins et amis se réunissent grâce aux outils de visioconférence pour célébrer Ayyám’i’Há et partager spiritualité, joie et espérance en ces jours difficiles en raison de la pandémie.

 

Marseille_Ayyam'i'Ha_02À Marseille, un programme spirituel et festif avait été préparé. Après des prières et un jeu participatif collectif, les personnes présentes à la réunion en visioconférence ont eu la surprise de découvrir une superbe vidéo réalisée par les jeunes grâce à des photos de leurs activités prises cet été. La soirée s’est poursuivie avec des échanges et des partages de vœux à l’occasion des Jours intercalaires.

 

 

Grenoble_Ayyam'i'Ha_03Du côté de Grenoble, la soirée pour célébrer le début des 4 jours d’Ayyám’i’Há s’est déroulée dans la joie et la bonne humeur, sans oublier une élévation spirituelle grâce à un temps de prière. Après une présentation d’Ayyám’i’Há, les personnes présentes ont participé à une animation basée sur le partage de présents virtuels et de bienveillance. Le programme comportait également des histoires contées et de la musique.

 

 

Thonon_Ayyam'i'Ha_04Du côté de Thonon-les-Bains et des Alpes, les personnes connectées à la fête d’Ayyám’i’Há ont pu écouter Françoise qui a présenté les Jours intercalaires ainsi que leur historique dans le calendrier bahá’í. Ensuite, un diaporama sur le thème de l’amour et de l’unité a été mis en partage d’écran. Après des témoignages personnels des uns et des autres sur les manières de célébrer ces jours de fête, des jeunes ont proposé un jeu interactif avec 19 mots à découvrir ! La soirée s’est achevée par de la danse. Grâce aux outils informatiques, il y a la possibilité de garder des contacts sociaux et de cultiver la joie et l’enthousiasme.

Publication d’origine: Bahá’ís de France – Site officiel https://www.bahai.fr/ayyamiha-ou-les-jours-intercalaires/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s