Étiquette : Bénin

L’unité et l’égalité sont sources d’inspiration pour un chef nouvellement intronisé

NIKKI, Bénin, publié le 24 avril 2017

Le grand chef Djaouga Abdoulaye

Le grand chef Djaouga Abdoulaye

Au Bénin, un pays de l’Afrique de l’Ouest, un chef du peuple peul recherche l’unité des différentes populations de son pays.

Les Peuls sont largement dispersés en Afrique du Nord. Ils sont considérés comme la plus grande communauté pastorale nomade dans le monde bien que, plus récemment, beaucoup se soient sédentarisés et travaillent maintenant comme agriculteurs, commerçants et artisans, entre autres professions. Communauté majoritairement musulmane, ce sont les Peuls qui ont répandu l’islam à travers l’Afrique de l’Ouest et, traditionnellement, les chefs peuls étaient musulmans.

Pour la première fois, ce poste d’autorité morale et coutumière pour environ 100 000 Peuls vivant dans la région est détenu par un bahá’í. Le grand chef Djaouga Abdoulaye, un enseignant de 76 ans à la retraite, a été intronisé en juillet de l’année dernière. Il est devenu bahá’í dans les années 1980 quand la religion bahá’íe est arrivée au Bénin.

Ce changement de leadership sans précédent a d’abord été reçu avec réserve par certains membres de la société. Cependant, l’exemple du grand chef Djaouga et, en particulier, son engagement pour l’unité et l’unanimité, ont contribué à créer des liens harmonieux entre le clergé local et les chefs tribaux de la région.

Sa cérémonie d’intronisation a été un rassemblement vibrant et joyeux qui a attiré 5 000 personnes et a reflété le principe de l’unité dans la diversité. Cet évènement a également été diffusé à la radio et à la télévision nationales.

« L’importance de cette cérémonie était sans précédent, a déclaré Saadou Saidou, qui a assisté à l’évènement. Le fait que Junwuro [le grand chef Djaouga] soit un intellectuel et, surtout, qu’il possède de telles qualités personnelles, signifie que nous, ses sujets, savons que de grandes choses se feront pendant son règne. »

En parlant de l’influence des enseignements bahá’ís dans sa vie, le grand chef Djaouga a déclaré que les principes de l’unité de l’humanité et de l’égalité des hommes et des femmes, guidés par un haut niveau moral, ont inspiré sa vision du leadership.

« Depuis que je suis devenu bahá’í, j’ai commencé à comprendre la norme d’excellence présentée dans les écrits bahá’ís », a-t-il déclaré.

Son engagement envers la justice et son espoir de renforcer l’unité se concrétisent dans ses décisions. La cour du grand chef est devenue un lieu vers lequel ses sujets peuvent se tourner pour la résolution des conflits, où les riches ne recevront pas de faveurs spéciales, où la corruption n’a pas de place et où la position sociale n’influencera pas la décision.

Interrogé sur ses objectifs et ses espoirs pour sa communauté, le grand chef Djaouga a déclaré qu’il souhaitait aider les membres son peuple traditionnellement nomades à trouver une solution aux difficultés causées par le fait d’être considérés comme apatrides et donc dans l’impossibilité d’obtenir des documents d’identité en règle. Surtout, il espère favoriser l’unité entre les Peuls.

Publication d’origine: Bahá’ís de France – Site officiel http://www.bahai.fr/lunite-et-legalite-sont-sources-dinspiration-pour-un-chef-nouvellement-intronise/

Besoin de jeunes pionniers au Bénin

BENIN, Afrique de l’ouest – Rêvez-vous d’aller en service pionnier après l’article précédent? Alors pourquoi pas aller au Bénin? Le Conseil bahá’í du Québec a récemment circulé des informations pertinentes sur les besoins de ce pays pour le service des jeunes. Tiré de ceux-ci:

Il n’y a pas de projet spécifique au Bénin, mais plutôt des activités continues qui bénéficieraient grandement de l’aide d’un jeune bénévole, comme des activités d’enseignement pour les jeunes, des cercles d’étude Ruhi, ainsi que des classes d’art pour les enfants et les jeunes. De plus, Cotonou a un nouveau centre national, dans lequel il est nécessaire d’établir une bibliothèque et une librairie, et de tenir des coins de feu réguliers.

Ceux qui s’intéressent au service international peuvent communiquer avec leur Comité international des pionniers – les jeunes du Canada peuvent essayer le pioneer@cdnbnc.org.