Étiquette : Jeunesse

Le projet Illumine Media jette un nouvel éclairage sur des quartiers de Toronto

TORONTO, LE 29 JUIN 2017, (SCNB)

La première scène des vidéos de la série intitulée How We Grow, produite par le Illumine Media Project, montre des lignes que l’on dessine à la craie sur un tableau, et qui donnent lentement forme à des feuilles, des tiges et à un plant de tomates.

Le projet d’inspiration bahá’íe, et basé à Toronto, explore dans ses vidéos des thèmes portant sur le développement et le changement, et il cherche à adopter une approche organique, axée sur le développement.   

Publication d’origine: Service canadien de nouvelles bahá’íes https://news.ca.bahai.org/node/826

À Calgary des jeunes bahá’ís imaginent l’avenir du Canada

CALGARY, LE 22 MARS 2017, (SCNB)

Un groupe de jeunes bahá’ís de Calgary a récemment contribué à un processus visant à imaginer le futur du Canada au cours des cinquante prochaines années.

La consultation avait été organisée par ImagiNation 150, un organisme sans but lucratif qui tient des discussions avec des groupes de jeunes d’un bout à l’autre du pays pour marquer le cent cinquantième anniversaire du Canada.

Publication d’origine: Service canadien de nouvelles bahá’íes http://news.ca.bahai.org/node/777

La maison d’adoration en Cambodge incite les enfants et les jeunes à planter pour l’avenir

BATTAMBANG, Cambodge, publié le 8 novembre 2016 – Depuis plusieurs mois, des dizaines de volontaires venus des communautés voisines de Battambang se sont réunis régulièrement pour travailler à l’aménagement paysager de la maison d’adoration bahá’íe locale qui est en train d’y être construite.

Des jeunes volontaires portant des plants de frangipanier
Des jeunes volontaires portant des plants de frangipanier

Cet esprit de service collectif est devenu contagieux. Un des signes de son rayonnement a été un élan d’enthousiasme et le désir, parmi les enfants, d’avoir leur part dans ce projet historique.

Les communautés voisines ont répondu à cet enthousiasme grandissant en organisant, sur le site du temple, des projets de jardinage ouverts aux enfants, aux jeunes et aux adultes de tous les âges.

Des centaines de volontaires ont participé à ces projets. Ils se rassemblent au petit matin pour prier, puis commencent une journée entière de jardinage, plantant des frangipaniers et des ixoras sur le terrain entourant l’édifice central qui est en train d’être érigé. Quelque 900 plants ont été mis en terre sur le site.

« Maintenant, nous pouvons voir les ixoras et les frangipaniers sourire à la lumière du soleil », a déclaré un participant, s’exprimant au sujet de son expérience à la plus récente activité de jardinage collectif. Il a ajouté qu’il était heureux d’être en mesure d’aider à embellir les parterres du temple afin que d’autres puissent profiter des jardins lors de leurs visites dans le futur. Les sentiments qu’il a exprimés sont largement partagés.

Battambang est l’une des cinq premières localités du monde qui ont été sélectionnées par la Maison universelle de justice pour la construction d’une maison d’adoration bahá’íe locale. Le temple devrait être terminé à la fin de 2017.

Publication d’origine: Bahá’ís de France – Site officiel http://www.bahai.fr/la-maison-dadoration-incite-les-enfants-et-les-jeunes-a-planter-pour-lavenir/

« Célébrons la diversité! » dit la lauréate.

AUCKLAND, Nouvelle-Zélande – C’est une jeune de 17 ans qui a remporté le premier prix lors de la Compétition 2005 d’élocution sur le thème de l’unité du genre humain, organisé par la communauté bahá’íe de Nouvelle-Zélande. Extrait de l’article :

« Célébrer ces différences et les voir comme une force qui crée l’unité et le bien plutôt que comme une source de division, c’est le défi auquel l’humanité fait face, et auquel elle a toujours fait face » exprime Georgina, 17ans, étudiante au « Sacred Heart College » de Wellington.

« Notre génération peut en être un catalyseur, nous avons des possibilités que nos parents n’ont jamais eues » dit Georgina qui n’est pas bahá’íe.

Le sujet traité par les six finalistes était un écrit de Baha’u’llah : « La Terre n’est qu’un seul pays, et tous les hommes en sont les citoyens. »

Lisez l’article au complet.