Étiquette : Peuples autochtones

Une émission radio de la série « Ideas » de la CBC sur la diversité, la citoyenneté et la réconciliation

TORONTO, LE 21 JUIN 2017, (SCNB)

La chaîne de radio CBC diffusera durant la dernière semaine de juin une série de conférences sur la diversité, la citoyenneté et la réconciliation dans le cadre de sa série « Ideas ». La série d’allocutions, enregistrées en Afrique du Sud, en Israël, en Allemagne et au Canada, est une coproduction de la CBC et de la Laurier Institution de Vancouver. Farid Rohani de la Laurier Institution a travaillé étroitement avec Paul Kennedy et les réalisateurs de la CBC pour définir le concept de la série.

Publication d’origine: Service canadien de nouvelles bahá’íes https://news.ca.bahai.org/node/822

De nouveaux documents de réflexion ont été préparés au sujet de l’inclusion et de la réconciliation

TORONTO, LE 30 MAI 2017, (SCNB)

Deux nouveaux documents ont été publiés sur le site Web de la communauté bahá’íe du Canada. Chacun porte sur un sujet qui est pertinent au progrès social du pays. Le premier texte porte sur la citoyenneté et l’inclusion, et le second porte sur la poursuite de la conversation sur la réconciliation entre autochtones et non-autochtones.

Publication d’origine: Service canadien de nouvelles bahá’íes http://news.ca.bahai.org/node/812

Le rassemblement de Turtle Lodge examine la réconciliation comme un processus spirituel

SAKAGEEWIN, MANITOBA, LE 27 AVRIL 2017 (SCNB)

Le 12 avril, l’organisation à buts non lucratif, Reconciliation Canada, a rassemblé 60 personnes — autochtones et non autochtones — de religions et de croyances différentes pour étudier la dimension spirituelle du processus de réconciliation. Trois bahá’ís étaient invités à participer à ce rassemblement à Turtle Lodge dans Sagkeeng First Nation, au Manitoba.

Publication d’origine: Service canadien de nouvelles bahá’íes http://news.ca.bahai.org/node/797

Bahá’ís et autochtones se lient d’amitié grâce au soccer

junior youth powerKINGCOME INLET, Colombie-Brittanique, Canada – C’est reconnu, les peuples du monde adorent le « foot ». Qu’on l’appelle « soccer » ou « football » ou quoi que ce soit, c’est le sport le plus répandu à travers le monde, et certes le plus populaire. Deux groupes, l’un de jeunes baha’is et l’autre de jeunes autochtones, ont utilisé le « foot » comme un point rassembleur pour unifier leurs deux communautés et créér des liens durables d’amitié. Tiré d’un article du Service canadien des nouvelles baha’ies:

Maintenant que la fièvre de la Coupe du monde est retombée dans les foyers partout au Canada, un tournoi de soccer, animé par l’amitié, la solidarité communautaire et la rencontre des cultures a galvanisé les communautés bahá’íes et celles des Premières Nations, sur la côte Ouest.

L’équipe de soccer Twin Arrows, formée de jeunes bahá’ís de Victoria, de Nanaimo et de Vancouver en Colombie-Britannique, vient de conclure sa cinquième saison dans une ligue de soccer dont toutes les autres équipes sont composées de joueurs des Premières Nations.

En 2002, la ligue avait invité les bahá’ís à participer au tournoi, et depuis, ces derniers se sont bien intégrés dans une organisation qui accorde autant d’importance à l’esprit communautaire qu’à un sport à haute énergie.

La fin de semaine des 12 et 13 août 2006 a vu la conclusion d’une série de matches aller-retour entre les bahá’ís et les joueurs de la Première Nation des Musgamagws. Le tournoi, surnommé la Coupe Musgamagw, est né de l’initiative des bahá’ís qui ont voulu honorer de cette façon les liens d’amitié qui se sont formés au cours des années entre eux et plusieurs des familles musgamagws de Kingcome Inlet et de l’île Gilford, en face de l’île de Vancouver.

Lisez l’article au complet.