Étiquette : Temples

Une communauté galvanisée tandis que la construction du temple progresse

AGUA AZUL, Colombie, publié le 16 novembre 2017 – La maison d’adoration bahá’íe locale du Norte del Cauca est en train d’émerger du sol, clairement visible pour le village qui attendait son arrivée.

Au cours des derniers mois, la construction de la maison d’adoration a connu d’importants progrès.

Au cours des derniers mois, la construction de la maison d’adoration a connu d’importants progrès.

La ligne de bus que prend tous les jours Christina Mosquera, de Santander de Quilichao à Puerto Tejada, passe par Agua Azul et par le site du temple. Souvent, elle entend les voyageurs de la ligne, dont beaucoup viennent des villages voisins, s’interroger sur l’édifice en construction. « Ils se demandent si c’est un hôpital, un centre de loisirs ou une école », rapporte Mme Mosquera, une bahá’íe de la région qui est impliquée dans le travail du projet de reboisement sur le terrain du temple.

Cette prise de conscience accrue est liée aux récents progrès importants de la construction de la maison d’adoration. La structure est devenue beaucoup plus visible pour ceux qui passent, à pied, en bus ou autrement, sur la route au-dessous du site du temple.

L’édifice central du temple a maintenant pris forme ; la structure en béton est achevée et les neuf mâts en bois sont dressés. Ces mâts formeront le dôme intérieur de la maison d’adoration et seront couronnés par une structure en acier dans lequel le Plus-Grand Nom sera serti.

Chaque jour, Mme Mosquera observe, à travers la vitre de l’autobus, la progression de la construction du temple depuis son début en janvier. Étant donné la curiosité naissante au sujet de la structure, elle s’est arrangée avec les chauffeurs de son bus pour donner des informations sur le temple aux autres passagers. Le bus ralentit souvent en passant devant la propriété afin qu’elle ait le temps de parler de la maison d’adoration.

Des bénévoles plantent des arbres sur le nativo bosque, une forêt indigène près de la future maison d’adoration du Norte del Cauca.

Des bénévoles plantent des arbres sur le nativo bosque, une forêt indigène près de la future maison d’adoration du Norte del Cauca.

« Je leur dis que la maison d’adoration, qui est construite là, sera un centre pour que toutes les âmes se connectent avec Dieu, se connectent avec le Créateur, explique Mme Mosquera. Les gens demandent si tout le monde peut vraiment venir à la maison d’adoration, et je leur dis que oui, tout le monde peut venir prier. »

Au Norte del Cauca, les processus lancés par le projet du temple ont renforcé les liens d’unité et de coopération ainsi que les activités dynamiques de développement communautaire dans les villages et les villes environnantes. Au cours des célébrations récentes du bicentenaire de la naissance de Bahá’u’lláh, les nombreuses festivités du village ont attiré des centaines de personnes pour des activités allant des actes de service, tels que la plantation de 200 arbres, aux invitations à la prière et au culte communautaires.

Une maison d’adoration représente la cohérence entre l’environnement naturel de la région et la vie de la communauté. Cette relation est symbolisée de façon concrète par la conception du temple, qui a été inspiré par la gousse de cacao, une plante qui pousse abondamment en Colombie.

De nombreux aspects du projet du temple s’efforcent déjà de démontrer cette unité à travers leurs systèmes. Par exemple, des efforts ont été faits pour que la maison d’adoration et ses structures auxiliaires reçoivent entre 70 et 100% de leur énergie par le biais de l’installation de panneaux solaires.

Sur le terrain autour de la maison d’adoration, on trouve une forêt où la communauté a pris l’initiative de réintroduire la végétation indigène dans la région. La flore naturelle avait été décimée par des années de monoculture, mais au cours des cinq années qui ont suivi le début du projet de reboisement, un certain nombre de plantes ont été récupérées, dont certaines avaient presque entièrement disparu de la région nord de la Colombie.

« Le temple est un projet unique, a déclaré le journaliste Raúl Chará lors d’une récente conférence de presse. À l’heure de tant de crises dans la région et dans le monde, la maison d’adoration bahá’íe se distingue par son potentiel pour le bien social. »

Images aériennes du site :

Des images aériennes du site de la maison d’adoration locale en Colombie reflètent les progrès de la construction, pour visionner la vidéo, veuillez cliquer sur ce lien : http://news.bahai.org/story/1222/

Publication d’origine: Bahá’ís de France – Site officiel http://www.bahai.fr/une-communaute-galvanisee-tandis-que-la-construction-du-temple-progresse/

Les préparatifs pour l’inauguration du temple s’accélèrent

BATTAMBANG, Cambodge, publié le 11 août 2017- Dans seulement trois semaines, les habitants de Battambang célébreront l’inauguration de leur maison d’adoration bahá’íe locale. De nouvelles images vidéo rendent compte des progrès récents et mettent en évidence la beauté du temple.

Pour visionner la vidéo relative à la vue aérienne de la Maison d’adoration du Cambodge qui reflète la beauté de la structure à mesure que sa construction s’achève, cliquer sur ce lien : http://news.bahai.org/story/1185/

La dernière étape de la construction, prévue pour la semaine prochaine, sera la mise en place dans le dôme du temple d’une transcription calligraphique de l’invocation « Ô Gloire du Très-Glorieux », appelée le Plus-Grand-Nom.

La maison d’adoration de nuit

La maison d’adoration de nuit.

L’inauguration, qui aura lieu le 1er septembre 2017, sera marqué par une conférence de deux jours réunissant plus de 2 000 personnes de Battambang, ainsi que de toutes les autres régions du Cambodge. De nombreux dignitaires cambodgiens y participeront, ainsi que des représentants des communautés bahá’íes d’Asie du Sud-Est.

Le temple est un sujet de conversation fréquent parmi la population locale. Avant même son achèvement, il a galvanisé les actions en faveur de l’amélioration de la communauté et a réuni les voisins dans la prière et la communion.

Le temple est entouré de jardins et de bassins.

Le temple est entouré de jardins et de bassins.

Dans une lettre datée du 18 décembre 2014, la Maison universelle de justice a expliqué qu’une maison d’adoration bahá’íe est un « centre collectif de la société destiné à promouvoir l’affection cordiale » et « un lieu de culte universel ouvert à tous les habitants d’un lieu, quels que soient leur affiliation religieuse, leur milieu d’origine, leur appartenance ethnique et leur sexe, et un havre où se plonger dans la plus profonde contemplation de la réalité spirituelle et des questions fondamentales de la vie, dont la responsabilité individuelle et collective du mieux-être de la société ».

Publication d’origine: Bahá’ís de France – Site officiel http://www.bahai.fr/les-preparatifs-pour-linauguration-du-temple-saccelerent/

Le dévoilement du projet du temple a galvanisé l’île

TANNA, Vanuatu, publié le 21 juin 2017 – Plus d’un millier de personnes se sont rassemblées le dimanche 18 juin 2017 pour le dévoilement du projet de la maison d’adoration bahá’íe locale à Tanna, dans la nation insulaire du Vanuatu, un archipel de l’océan Pacifique.

C’est au son de la conque que les membres de la communauté bahá’íe de l’île de Tanna ont marqué le dévoilement du projet du temple. Il s’agit d’un acte traditionnel qui signale des étapes importantes.

C’est au son de la conque que les membres de la communauté bahá’íe de l’île de Tanna ont marqué le dévoilement du projet du temple. Il s’agit d’un acte traditionnel qui signale des étapes importantes.

En provenance de Tanna, des îles voisines et d’encore plus loin, les participants comprenaient des dignitaires du gouvernement, des chefs tribaux et des représentants de divers groupes religieux, y compris du yapinap, un système de croyance indigène.

Dans ses remarques à l’assistance, le président du Tanna Island Council of Chiefs (Nikoletan) (Conseil des chefs de l’île de Tanna), le chef Freeman Nariu Sawaram, a souligné l’importance de l’unité, l’illustrant par l’analogie des divers organes du corps humain travaillant ensemble dans un but commun. « Nous sommes ici aujourd’hui pour lancer le départ d’un voyage de la communauté bahá’íe, a-t-il déclaré. Nous devons unir nos efforts, travailler ensemble et nous pardonner mutuellement. Ensuite, nous pourrons réaliser tout ce que le corps entier exige et construire un meilleur Tanna. »

« L’unité est une puissante force dynamique pour notre nation qui va changer notre société, a déclaré le chef Sawaram plus tard dans une interview. La solution pour le progrès et le véritable développement est l’unité, sans elle, nous ne pouvons pas aller de l’avant. Notre peuple doit connaître cette vérité. »

Cet événement a été une célébration collective pour l’île. Ses habitants sont venus voir la maison d’adoration comme un espace sacré qui appartiendra à l’ensemble de leur peuple. Les plans pour la construction du temple ont été un point de ralliement pour l’unité avec une incidence palpable sur le sens de la camaraderie et sur l’unité au sein de la population de l’île.

« Nos ancêtres ont prédit qu’un jour les gens de l’île s’uniraient, travailleraient et vivraient ensemble, et se consulteraient, a déclaré un important chef tribal, le chef Mikim Teinakou. Je vois l’accomplissement de leur vision dans ce temple. »

Le président de la Yapinap Nasuman Asul Peoples Association a parlé de l’impact de la planification d’un temple à Tanna : « Je félicite la communauté bahá’íe pour ce temple, qui nous apprendra à respecter le sacré, à arrêter nos conflits fonciers et à apporter le respect et l’unité à nos villages. »

La cérémonie du dimanche a commencé par un programme de prières qui comprenait des écrits de certaines des principales croyances et traditions, suivi de chants et de danses, pour terminer par le dévoilement du projet du temple.

Les célébrations ont commencé le matin et ont continué avec beaucoup de joie et d’excitation tout l’après-midi, ponctuées de prières, de chants et de danses.

« Le dévoilement du projet a été incroyable, a déclaré un jeune d’Efate, une île voisine. Il reflète la culture du peuple de Tanna – à quel point il est humble, beau, respectueux et heureux. »

Un autre participant a fait remarquer : « La cérémonie du dévoilement a apporté tant de joie à mon cœur que je suis certain que la transformation que le temple apportera à notre société sera formidable, tellement formidable. »

Publication d’origine: Bahá’ís de France – Site officiel http://www.bahai.fr/le-devoilement-du-projet-du-temple-a-galvanise-lile/

Projet du temple du Vanuatu

Le 18 juin dernier a été dévoilé le projet du temple du Vanuatu à Tanna.

Ce projet s’inspire de la flore qui l’entoure, les banians et cocotiers, et se démarque par simplicité. Les toits en bâtière composés de roseaux et feuilles de canne à sucre rejoignent un point centrale formant l’étoile à neuf pointes. Les murs seront construits à l’aide de poteaux et de roseaux tressés, inspirés de l’architecture locale.

« Cette structure sera l’incarnation de la sérénité et représentera l’histoire et la culture de l’archipel », a déclaré Ashkan Mostaghim, l’architecte du temple. « L’espace intérieur est défini par la lumière », a t’il ajouté.

Durant la journée, la lumière passera par les surfaces tamisantes et l’occulus en verre. Le temple pourra accueillir 300 visiteurs et une chorale, à la fois pour les prières communautaires, pour la méditation et la prière privée dans un espace de sérénité.

« La conception de la maison d’adoration à Tanna s’inspire des Écrits baha’is, et nous nous sommes efforcés d’incarner ses principes dans la structure », a déclaré l’architecte.

Le temple symbolisera de manière unique l’unité de tous les peuples et le lien absolu qui existe entre adorer Dieu et servir l’humanité.

Le dévoilement du projet du temple à été l’occasion d’une célébration marquée par la joie. Le programme comprenait des lectures de différents textes sacrés, indiquant que le temple est ouvert à tous.

Publication d’origine: Les Baha’is de Chambéry http://www.bahai-chambery.fr/actualites/les-actus-du-monde/article/projet-du-temple-du-vanuatu